Christian Fleitz : "faire avec la lumière ce qu'on ne croit être possible qu'avec l'informatique" Travail artistique Christian fleitz ineauflores et immatérielles

Si vous préférez LES EXPLICATIONS DE VIVE VOIX merci de cliquer sur les images ci-dessous pour DÉCOUVRIR ET COMPRENDRE l'innovation en photographie


COMMENT LA RIVIERE DEVIENT PEINTRE:



COMMENT PHOTOGRAPHIER AUTREMENT:



Christian Fleitz: arts, sciences, innovation, partage

En quête d'une photographie inédite…
les piliers de ma demarche



Le contexte initial et ses interrogations:


           "N'est-il pas trop tard pour inventer dans la pratique de l'art de la photographie?"

            "Tout n'a-t-il pas déjà été fait, à quelques variations près, puisque des milliards de clichés sont réalisés, chaque jour?"

             "Peut-on encore créer des effets spéciaux, avec la lumière, qui soient en mesure de rivaliser avec la modernité et la haute qualité des effets obtenus par l'algorithme et la synthèse numérique?"


      Autant de questions, autant de défis à relever!

Mon pari :


      Malgré le caractère dissuasif du contexte, je me mets au service d'une photographie qui se donne pour objectif de ne pas alimenter la boucle"du déjà-vu", et ce, par un travail artistique nourri de recherches et d'innovations.

Ma démarche :


Par une approche graphique de l'utilisation de la lumière, je crée de nouveaux procédés de prises de vues dont la mise en œuvre n'est possible que par l'application d'un raisonnement qui fédère les arts, les sciences et les techniques.".


La méthode et les axes de recherche pour y parvenir:


Je m'efforce d'allier,


          -Un travail incessant, de décryptage du processus d’inventivité:


Par l'exploration de «l’idée, sa définition revue et augmentée, l'observation des mécanismes de son émergence et de ses paramètres déclencheurs, ainsi que des prérequis composant son "terreau".


-Une recherche technique et conceptuelle sur " le trait de lumière statique et/ou dynamique en photographie":


(Afin de pouvoir en imaginer, concevoir, et créer les outils de leur maîtrise, en termes de matériels et processus.)


-Une attention permanente portée à l'examen de nos réactions, d'adhésion ou de rejet, induites par nos perceptions et les émotions qui s'y rattachent.


Ceci afin d'identifier des indices de compréhension des mécanismes naturels du plaisir, (ou du déplaisir) communs à tous nos sens, régis et induits par les variations de "paramètres clés", en termes d'intensité, de fréquence, de rythme, de tension et de résolution, qui composent et jalonnent toute œuvre remarquable dans les différentes disciplines créatives.


L'identification de "clés comportementales" applicables à la construction de mes images, ayant pour but de mieux y faire apparaître mes intentions émotionnelles à destination du spectateur.


-Un travail sur "la déstructuration de l'information" au service de l'illusion


afin d'identifier et de dépasser le point de basculement, "nécessaire et suffisant", au-delà duquel "l'interprétation remplace l'identification".


Cette stratégie de déstructuration présentant l'avantage majeur de se donner les moyens d'inviter le spectateur à faire "basculer" son interprétation de l'image "de la réalité à l'imaginaire", en le libérant de toute "'obligation d'avoir raison et de comprendre", afin que, loin de toute forme de "pression intellectuelle" , il ose s'accorder le droit de rêver un instant et de s'octroyer la "copropriété intellectuelle de l'oeuvre" que je lui présente.


-Un travail de "re"-"découverte",

Je laisse la découverte, au sens premier du terme, à la recherche fondamentale qui utilise des moyens auxquels nous n'avons pas accès.


Nous, communs des mortels, avons notre plus grande opportunité de découvrir non pas des matériaux (physiques) nouveaux, mais des processus latents, pouvant émerger de la "redécouverte" de l'évidence et des choses les plus simples, à tort qualifiées d' "insignifiantes", qui meublent notre quotidien en ayant la capacité de nous interpeller, dès lors qu'on leur prête véritablement attention.


J'explore donc sans cesse "les domaines du banal et du dérisoire", pour redécouvrir l'élément qui permettra de faire "beaucoup avec rien", en étant apte à devenir la première brique fondamentale, destinée à être multipliée, déclinée en architectures et en applications pour permettre, finalement, de bâtir un nouvel édifice, notamment, artistique.





Tous ces axes de travail et de réflexion me permettent, à ce jour, d'accéder à de nouvelles capacités, singulières, à maîtriser autrement la trajectoire et l'organisation des rayons lumineux en des agencements finaux composant des réalités physiques et optiques dont l'image est visible, en l'état, dans le viseur de appareil photo et souvent,à l'oeil nu.


L'acte photographique de prise de vue absolument standard, permet alors, et seulement, d'immortaliser l'œuvre, et ce, indépendamment du moyen de captation utilisé, qu'il soit qualifié "d'argentique" ou de "numérique".

La photographie ainsi effectuée, est ensuite développée sans aucun acte de reconstruction ni de transformation graphique.


J'obtiens dès lors, une pure photographie dont le rendu est une main tendue, un message d'ouverture et d'enrichissement mutuel à destination des autres disciplines, dans tous les domaines, avec, pour en affirmer la volonté, l'illusion que mes photographies donnent au spectateur, d'être face à l'œuvre d'un dessinateur, d'un peintre, d'un infographiste, plutôt que d'être face à une authentique photographie reproduisant une composition ayant réellement existé, et ce, avec un rendu qui donne, dans un premier réflexe, la certitude de n'être réalisable que par un recours à des moyens informatiques de synthèse ou de montage.



2016:

Découlant de cette démarche globale:

Naissance d'une nouvelle discipline artistique

immortalisable par la photographie,




Exposé par le Sénat (Français) en 2018 et par la Société Nationale des Beaux-Arts (Française) en 2019, j'ai l'honneur de porter à votre connaissance la naissance de :

 

"L'ART PHOTOGRAPHIQUE D'INTERFÉRENCES"
 


et d'autres nouvelles techniques différentes



 

Top